Valérie Ledu

"Quand on nous a annoncé que l'entreprise allait fermer ses portes, nous étions inquiets. A l'époque en 2006, j'étais salariée de Forval en CDI et j'occupais 2 postes, un comme couturière dans une entreprise d'ameublement et l'autre comme responsable d'une machine de conditionnement de bulbes. C'était ce dernier emploi qui était menacé. Comment allait se passer le maillage (1) ? Contrairement aux permanents de cette société qui ont été licenciés, Forval m'a proposée une formation pour reconstituer mon emploi du temps. En juin 2006, j'ai été initiée à la multiplication des végétaux, le bouturage essentiellement, au CNPH (Centre National de Promotion Horticole) à la Ménitré en Maine-et-Loire,  afin de devenir opérationnelle pour une entreprise horticole. Désormais je me partage entre 3 postes, le métier de couturière de novembre à mai et le reste de l'année, je pratique le bouturage dans une société et je prépare mes commandes de bulbes dans une autre."